L'atelier est au sens fort le lieu du bricolage où Michel Zachariou, avec quelques briques et quelques serre-joints, coule du bronze, fait ses terres, etc... C'est sans doute pour le visiteur le lieu du spectaculaire, de l'apparence, là où les planches brûlent et où les étincelles explosent.

Mais ce n'est pas là, non plus, le véritable lieu du créateur. Car, loin de l'illusion de l'atelier, est la vérité de "l'ouvroir", cet "ouvroir" qui est partout et nulle part, qui est là sur la table de la cuisine, sur le bureau, dans la salle à manger... / Jean-François Maurice

Passage à la taille monumentale pour le Personnage au repos

Travail du cuivre pour la Cornifleuse

Première fonte de bronze pour la Fontaine musicale

 Du temps pour inventer le mécanisme de l'horloge à billes

Le grand chantier des Murs habités